Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Conscience de l’instant

Vous êtes en voiture, en vélo ou à pied et vous effectuez un trajet que vous connaissez par cœur à force de le répéter. En arrivant à destination, vous n’avez pas de souvenirs de la totalité du trajet ou peut-être seulement de quelques bribes. Où était votre esprit et vos pensées ? 

Nous sommes constamment en train de faire et/ou de penser. Quand nous sommes dans l’action, nous pensons souvent à autre chose et parfois, nous faisons même plusieurs choses en même temps !

La Pleine Conscience, c’est orienter volontairement notre attention sur l’expérience présente et l’explorer avec ouverture et tolérance, que nous la jugions agréable ou non. C’est être conscient de nos gestes, de notre corps et de nos pensées.

Et la méditation de pleine conscience  ?

« La méditation, c’est observer ce qui démange au lieu de se gratter. » (Ram DASS)

Matthieu RICARD, moine bouddhiste, explique que méditer « permet essentiellement d’apprendre à mieux se connaître soi-même et de cultiver une manière d’être optimale, axée vers le bonheur et l’altruisme ». 

Pour Jon KABAT-ZINN, docteur en biologie moléculaire et inventeur de la méditation laïque dite « de pleine conscience », c’est « la prise de conscience qui découle du fait de prêter son attention, intentionnellement, dans l’instant présent, sans porter de jugement. »


La méditation de pleine conscience est donc un ensemble de pratiques développant le contrôle de l’attention et la régulation des émotions mais aussi une façon de percevoir la nature de notre esprit et de notre corps.